Concevoir des produits plus respectueux

  • Paysage de montagne enneigée

    Concevoir

    DES PRODUITS PLUS RESPECTUEUX

Afin de connaître leur impact sur l’environnement, nous avons mené des Analyses de Cycle de Vie (ACV) sur nos produits, point de départ indispensable pour procéder ensuite à des changements et améliorations dans le mode de conception et de production de nos gammes.

Les Analyses de Cycle de Vie (ACV)

L’ACV est l’outil le plus abouti en matière d’évaluation globale des impacts environnementaux d’un produit. Elle recense et quantifie chaque étape tout au long de la vie d’un produit. Toutes les étapes sont prises en compte, de la conception jusqu’au tri et à la fin de vie du produit, en passant par l’extraction des matières premières et l’énergie, la fabrication, le transport et l’usage.

 

Schéma du cycle de vie des produits

ANALYSE DE CYCLE DE VIE D’UNE VESTE DE SKI (RAPIDE JKT)

Sur la base de cette analyse, nous avons donc consacré nos efforts sur les deux étapes représentant la quasi-totalité de l’impact environnemental total d’une veste de ski : les matériaux bruts (non transformés) et le processus de fabrication pour transformer les matériaux en composants nécessaires à la confection.

Afin d’agir rapidement et de façon efficace, nos premières initiatives ont porté sur les matières premières.

Zoom sur le logo Rossignol d'une veste de ski
Logo Primaloft

Une collaboration a ainsi été mise en place depuis 2018 avec Primaloft, expert en science des matériaux avancés, afin d’utiliser des matières recyclées à partir de bouteilles en plastique sur les isolations synthétiques de la gamme Rossignol Softgoods (textile). Dès l’hiver 2023/2024, l’objectif est que 100% de nos vestes et pantalons de ski utilisent des fibres Primaloft recyclées (contre 80% à l’heure actuelle).

Comment ça fonctionne ?

Recyclage étape 1 Recyclage étape 2 Recyclage étape 3

Les bouteilles en plastique sont récupérées dans des décharges.

Les bouteilles sont nettoyées, déchiquetées et fondues en petits copeaux.

Les copeaux sont ensuite transformés en fibres d’isolation PrimaLoft®.

Logo Global Recycled Standard

En parallèle, certains de nos produits sont conçus avec des fibres recyclées Primaloft certifiées GRS (Global Recycled Standard).

GRS est une norme internationale volontaire qui établit des critères de certification de matière recyclée. Cette certification atteste que le polyester utilisé est 100% recyclé. La norme GRS comprend des critères supplémentaires pour les exigences sociales et environnementales en matière de traitement et les restrictions au niveau de la composition chimique.

Logo Sympatex

Depuis 2018, nous utilisons SympaTex, une membrane imperméable, coupe-vent et respirante sans PFC et 100% recyclable, sur les vestes et pantalons shell (freeride/freerando).

Le Groupe Rossignol utilise également des matières certifiées pour la conception de ses produits.

Logo certification GOTS

La certification GOTS (Global Organic Textile Standard) garantit le statut biologique des fibres textiles utilisées.

D’ici 2023, une partie de nos t-shirts et pantalons d’été sera conçue avec du coton biologique certifié GOTS.

OEKO-TEX

Nous utilisons des matières certifiées OEKO-TEX c’est-à-dire exemptes de substances nocives pour le corps et l’environnement. Cette certification assure la conformité légale des produits textiles contrôlés.

Zoom sur le logo Rossignol d'une veste de ski
Zoom sur une matière textile

Pour s’assurer du respect de l’ensemble de ces conformités, nous avons mis en place un cahier des charges pour nos fournisseurs. Une démarche de vérification est activée, ce qui permet de récupérer tous les certificats.

Nous avons aussi clarifié et augmenté nos exigences vis-à-vis de nos fournisseurs via le déploiement d’un nouveau code de conduite :

  • Les duvets, plumes et cuirs doivent être des sous-produits provenant de la filière agroalimentaire ;
  • L’utilisation de duvets et plumes obtenus par le plumage à vif des animaux est interdite ;
  • L’utilisation de duvets et plumes provenant de la filière foie-gras est interdite.

Par ailleurs, le Groupe n’utilise plus de fourrure animale depuis 2018, ni de laine angora (depuis 2020) ou de mohair (depuis 2021).

Enfin, nous adopterons à partir de la saison 2023-2024 des technologies sans PFC (PFC Free) pour les traitements déperlants, meilleure option à l’heure actuelle pour garantir la résistance et la performance des produits tout en préservant l’environnement.

Pour qu’un produit soit imperméable, l’industrie textile a longtemps utilisé les traitements PFC (perfluorocarbures), des substances chimiques synthétiques utilisées comme déperlants permettant à l’eau de s’écouler sous forme de goutte au lieu de s’infiltrer dans les produits. Or, ces substances chimiques ont été pointées du doigt comme étant cancérigènes et agissant comme des perturbateurs endocriniens. Les traitements PFC sont à la fois nocifs pour la santé des hommes et pour l’environnment.

ANALYSE DE CYCLE DE VIE D’UN SKI ALPIN

La livraison de nos skis représente seulement 2 à 3% de l’impact environnemental d’un ski alpin. Concernant la fabrication, elle représente 24 à 28% du total (la majorité de nos usines sont certifiées 100% énergies renouvelables). Finalement, l’impact environnemental le plus important provient des composants utilisés pour fabriquer un ski, à hauteur de 60 à 70%.  Nous avons ainsi concentré en premier lieu nos efforts sur ce secteur.

Nos premières actions dans la conception de nos produits 

  • Développement de produits moins impactants en favorisant l’utilisation de matériaux recyclés.
  • Les carres de nos skis sont constituées de 20% d’acier recyclé tandis que les semelles peuvent contenir selon les références jusqu’à 85% de matières recyclées.
  • Récupération, broyage et réinjection des carottes d’injection pour la production des coques de chaussures de ski.
    Pour la saison 2023/2024, 40 000 paires contiennent ces matières recyclées.
  • Choix de matières premières certifiées et élargissement des gammes de skis contenant des noyaux bois labellisés PEFC™, garantissant une gestion durable des forêts.
  • Réduction des substances polluantes dans la production de l’ensemble des gammes Rossignol.
  • Une démarche de standardisation des matériaux a été amorcée afin de diminuer le nombre de matériaux et également la variété des approvisionnements de ces matériaux dans les produits. L’objectif est de simplifier les approvisionnements et la fabrication des produits mais également de limiter les risques d’obsolescence de matière première en fin de cycle de fabrication. Enfin, dans les cas où il est difficile de réduire le nombre de matériaux utilisés, ce travail permet de faciliter le recyclage de ces produits en fin de vie (cf. le Ski Essential).

Au niveau de la décoration des skis, le procédé d’impression jet d’encre a été progressivement amélioré ces dernières années chez Rossignol et a été déployé pour des quantités significatives de produits. Ce procédé permet d’utiliser moins d’encre, d’en limiter les pertes et de ne pas se servir de supports de sérigraphie ni de solvants pour les nettoyer.

Pour nos casques de ski, nous avons généralisé l’utilisation d’un nouveau matériau plus respectueux de l’environnement, recyclable à 100 %. Sa fabrication ne requiert aucun COV (Composés Organiques Volatils), CFC (chlorofluorocarbone) ou autre composé reconnu comme particulièrement nuisible à l’environnement. Notre démarche a été récompensée en janvier 2019 par un ISPO Award.

Photo de matières premières pour la fabrication de skis
Photo du ski Essential

Mieux gérer la fin de vie des produits…

D’autre part, même si la fin de vie ne représente que 5 à 9% de l’impact environnemental d’un ski alpin, nous constatons qu’aujourd’hui le pire scénario à cette étape du processus est l’enfouissement, une méthode désastreuse pour l’environnement. Jusqu’à présent, un trop grand nombre de skis subissait ainsi ce sort dans une décharge.

Depuis quelques années, une partie des skis en fin de vie récupérés au Groupe est broyée afin d’obtenir plusieurs types de composants, en séparant les métaux ferreux et non ferreux qui sont ensuite recyclés pour fabriquer à nouveau de l’acier et de l’aluminium. La majeure partie des composants obtenus ensuite sont des matières plastiques mélangées que nous utilisons comme combustible solide de récupération.

De ce constat est né le projet Essential, avec l’objectif d’obtenir davantage de matières recyclées et tendre au maximum vers le recyclage de nos skis en fin de vie.

… C’est mieux concevoir au départ

La démarche que nous avons mise en place réside ainsi dans la diminution du nombre de matériaux utilisés et la sélection, rigoureuse et exclusive, de matières facilement recyclables en fin de vie, afin de favoriser une économie circulaire. Le résultat ? Un produit présentant un taux de recyclabilité de 77%.

Construit dans un esprit de sobriété, le ski Essential bénéficie d’une éco-conception intégrant des matières recyclées, naturelles labellisées, biosourcées, d’un procédé de décoration sans solvant ni eau, et d’une fabrication à partir d’énergie renouvelable. Cette innovation Rossignol a récemment été récompensée du prix de « l’économie circulaire » attribué par l’Union Sport & Cycle lors des ÉcoSport Awards 2022.

Tout en travaillant en amont sur la conception des skis pour intégrer des matériaux plus vertueux, nous avons choisi de nous associer à MTB, acteur de référence dans le domaine du recyclage, pour gérer et traiter de manière efficace le sujet spécifique de la fin de vie de nos produits.

Les matières premières d'un ski
Le ski Rossignol Essential

C’est dans cette démarche de co-développement qu’a été mis au point un procédé de broyage, de tri, de séparation et de revalorisation des matériaux à travers un process technologique permettant de mieux recycler à la fois les skis conventionnels mais aussi les chaussures de ski et les bâtons, et surtout les nouveaux skis Essential.

Le recyclage s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire via des filières organisées. Les matériaux recueillis pourront alimenter les industries de l’automobile, du jardin ou du BTP et demain être réutilisés dans certains nouveaux produits Rossignol.

La R Box conçue par MTB, outil innovant de recyclage des skis mais aussi de chaussures, bâtons, sera opérationnelle à partir de 2023.

D’ici 2028, le Groupe souhaite qu’un tiers de ses gammes de skis s’intègre dans une démarche d’économie circulaire. D’autres produits (chaussures, bâtons, vêtements) sont en cours de développement dans la même démarche de sobriété, de simplicité et de recyclabilité accrue.

Minimiser l’impact de nos emballages

Nous travaillons à la limitation de nos emballages et adoptons des alternatives davantage recyclables : cartons d’emballage certifiés FSC®, utilisation de polybags en PE recyclé, diminution de la quantité d’encre utilisée sur les emballages afin de réduire leur impact et garantir leur recyclabilité.

Nous avons également conçu de nouveaux emballages en carton kraft pour nos casques et masques et réalisons maintenant du co-packaging pour nos skis et fixations afin de réduire sensiblement les emballages et optimiser le remplissage des camions.

Enfin, nous avons développé un nouveau packaging « Respect » avec de nouvelles exigences pour toutes nos lignes de produit.

Schéma des actions menées sur les emballages